Bergerac
Clair
15°C
 

Duras
Clair
16°C
 
Logo Bergerac Duras

L'Histoire des vins de Bergerac et Duras

281
Naissance du vignoble de Bergerac et celui de Duras avec l’avènement de la civilisation gallo-romaine.  « Biturica », ancêtre du cabernet est le premier cépage utilisé.

12e siècle
Les premiers documents attestant de l’importance et de la localisation du vignoble.

1255
Henri III d’Angleterre délivre un droit de libre circulation des vins de Bergerac jusqu’à l’embouchure de la Gironde.

Fin du 13e siècle
Arrivée de Gaillard de Got à la tête de la seigneurie de Duras : cela marque le début du rayonnement de la renommée des vins de Duras à l’ensemble de la chrétienté.

1337-1453
Au cours de la Guerre de 100 ans, les Durfort Duras sont à la tête de la Seigneurie de Duras. Ils sont d’allégeance anglaise et portent leur vin à la cour d’Angleterre où il est fort apprécié. L’Angleterre favorise donc l’expansion du vignoble en assurant la consommation des vins de Duras, à tel point que la France accusera l’Angleterre de “vendanger l’Aquitaine”.

1495
Le vignoble de Bergerac s’étend sur 7 nouvelles paroisses.

1515
Accession au trône de François 1er. Il qualifie le vin de Duras de “nectar” et encourage la plantation de nouvelles vignes dans le terroir duraquois.

1685
Le vignoble se reconverti principalement sur une production de vin blanc sec et liquoreux

14e siècle
Les vins de Bergerac, se distinguèrent à travers le monde en apposant un griffon et une tour sur les fûts, comme marque de reconnaissance.

1816
Le topographe A. Julien établit la première classification des vins en 5 classes. Les vins blancs de Bergerac figurent en deuxième classe, , immédiatement après les Sauternes et Barsac. Les vins rouge de Bergerac figurent en troisième classe au même niveau que Pauillac, Margaux, Saint-Estèphe et Saint-Julien.

1865
Le  phylloxéra vastatrix, un insecte détruit le vignoble jusqu’en 1890. Le vignoble passa de 10 7000 à 2 180 hectares.

1924
Fondation du Syndicat de Défense des Vins du Canton de Duras.

11 septembre 1936
Décret reconnaissant les appellations d’origine contrôlées Bergerac, Bergerac sec, Côtes de Bergerac, Côtes de Bergerac Moelleux, Monbazillac

1937
Décret reconnaissant les appellations d’origine contrôlées Montravel, Côte de Montravel et Haut Montravel et Côtes de Duras.

1946
Décret reconnaissant les appellations d’origine contrôlées Pécharmant et Rosette

1953
Création du Conseil Interprofessionnel des Vins de la Région de Bergerac (CIVRB)

1982
Décret reconnaissant l’appellation d’origine contrôlée Saussignac

2001
Décret reconnaissant l’appellation d’origine contrôlée Montravel Rouge

2014
Fusion du CIVRB et du Conseil Interprofessionnel de Duras, pour une Interprofession commune : l’IVBD (Interprofession des Vins de Bergerac-Duras).