Nos engagements enivronnementaux

LE SENS DE LA NATURE

Le sens des responsabilités

Au fil des siècles, les vignerons de Bergerac-Duras ont su préserver l’authenticité de ce terroir et sa biodiversité en pratiquant la polyculture et l’élevage, conscients de leur mission de sauvegarde. Aujourd’hui, ce sentiment de responsabilité envers l’environnement est plus que jamais au cœur de leur démarche. En prenant soin de cet écosystème, ils entretiennent un formidable outil de travail et préparent l’avenir.

Le sens des valeurs et de l’Avenir

Agriculture Biologique

L’estampille Agriculture Biologique, interdit l’usage d’herbicides et de produits phytosanitaires de synthèse, en respectant l’équilibre et la diversité des sols.

HVE3

HVE3

L’abréviation HVE3, qui désigne la Haute Valeur Environnementale, met en avant la biodiversité sur l’exploitation viticole (haies, bosquets, mares, etc.), et incite à réduire les produits apportés aux terres et aux cultures (intrants).

LOGO-DEMETER-COULEUR

Biodynamie

Enfin la Biodynamie favorise les traitements naturels au détriment de protocoles chimiques, pour stimuler l’autodéfense de la vigne.

0
%

 des surfaces (8250 ha) sont sous labels environnementaux (24 millions de bouteilles)

0
%

60 % des exploitations du vignoble Bergeracois et Duraquois sont sous labels environnementaux (30 % en AB, 30% en HVE3)

0
%

 100% des exploitations engagées dans une démarche environnementale d’ici 2024 !

shutterstock_524283229
36fleur_insecte

Le sens de l’action

Le sens de l’action

Vignoble

L’agroforesterie

Associer les arbres aux cultures est un mode d’exploitation vertueux pour les terres agricoles. En effet, leur implantation favorise l’alimentation en eau et en minéraux des sols, contribue à leur fertilisation, limite la pollution des nappes phréatiques par les nitrates, développe la diversité des espèces (chauve-souris, insectes, oiseaux…) et des habitats ainsi qu’une meilleure adaptation au climat. Cette technique permet de diminuer significativement les intrants utilisés.

Une pratique similaire : Monbazillac en fruits. Ce projet initié par les vignerons à l’automne 2020 permet de favoriser la biodiversité dans le vignoble. Ainsi, 800 arbres fruitiers ont été plantés aux abords des vignes avec 55 espèces différentes identifiées par une signalétique et une application mobile : Monbazillac en fruits

Télécharger l’application

Vignoble

Les chauves-souris

Le papillon l’Eudémis est un véritable fléau pour les grappes. Son vers perfore le grain de raisin et le fait pourrir, entraînant des dégâts considérables sur la récolte. Pour éviter l’usage des insecticides, les élèves d’un collège de Bergerac ont construit des nichoirs à chauve-souris, le prédateur du papillon ravageur, et les ont installés dans les vignes. Ce projet citoyen, baptisé Bat’Viti, illustre parfaitement la démarche de bio-contrôle en viticulture.

La météo

La fiabilité des prévisions météo est essentielle pour anticiper l’arrivée de certaines maladies dommageables à la vigne. Le projet OPTIVITI avec 10 stations météo connectées installées sur tout le territoire, permet aux viticulteurs de prévoir le meilleur moment pour les traitements phytosanitaires et comment les réduire le cas échant. Chaque station mesure la température, l’hygrométrie, la pluviométrie, l’humectation foliaire, la vitesse du vent et la radiation solaire. La synthèse de ces éléments donne aux vignerons une visibilité à 14 jours, avec des données 100 fois plus précises que les sites météo habituels. Résultat : 30% de produits phytosanitaires en moins.

La robotique

Désherber sans effort tout en préservant la qualité des sols est aujourd’hui possible avec l’intelligence artificielle venant au secours de l’environnement. TED est un robot conçu par une start-up française, il est actuellement utilisé par les vignerons de la Cave de Monbazillac afin de couper les racines enterrées et brasser la terre. Deux actions empêchant l’herbe de repousser